• Je me permets de rebondir sur le fameux article du doc Filou Allons enfants, dans lequel il nous expliquait entre autres, que la stratégie du borgne, pour nous retrouver entre français pure souche cent pour sang (jeu de mot de fou) chauvins consistait à nous faire faire des gosses, vite, et en grand nombre. Ben tu vois, je crois qu'il a réussi à convaincre le système de santé de notre beau pays, parce que v'la la galère pour se voir prescrire un PUTAIN DE CONTRACEPTIF !!!

    Je te jure, on dirait une blague, les 12 travaux d'Hercule !

    Faut que je te raconte...

     

    De la galère d'obtenir un contraceptif

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    11 commentaires
  • C'est pas pour être méchante (hinhinhin, en fait si, c'est carrément pour être méchante), mais va falloir arrêter de te voiler la face et réagir si tu ne veut pas avoir l'air d'une baleine échouée sur la plage cet été.

    On est bientôt au mois de mai, faisons un état des lieux de ta personne : fesses flasques, cuisses qui font de la concurrence à une tonne d'oranges, cheveux dégueulasses, maillot en jachère, ventre qui recouvre le maillot en jachère, teinte de l'ensemble : blanc cadavre. Maintenant imagine tout ça en bikini à St Trop sur le Yacht de chéri (quoi ? Tu ne passes pas tes vacances sur un Yacht à St Trop toi ? Pauvre fille...)

    Bon, tu vois le problème ?

    Allez, avec Mean Girl, aucune cause, même désespérée n'est perdue d'avance. T'es prête ? Transformation !!!

     

    Etre canon avant l'été : ma méthode infaillible (pimp ton corps)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • Hello! C'est le Doc Filou qui te parle! Meangirl m'a laissé les clés du château, elle est partie se faire épiler le torse. Elle m'a donc confié la délicate tâche de faire l'introduction, la mise en page et même l'illustration (ceci est un teaser, il y a des images!!) de mon nouvel article.

     

    Je sens que tu frémis d'impatience et de bonheur, à l'idée de te payer à nouveau une bonne tranche de rigolade et de finesse. Je t'arrête tout de suite. Il est des circonstances et des sujets qui ne s’accommodent pas de la galéjade et de la légèreté. C'est à regret que je vais devoir, aujourd'hui, te faire rencontrer le Mr Hyde du Docteur Filou, l'homme qui se cache derrière le clown, l'âme qui se dissimule derrière le fanfaron... Alors si tu recherches présentement un moment de détente, fuis. Si tu ne penses qu'à rigoler, arrête ta lecture ici. Car ce soir, je vais être sérieux. Ce dont j'ai a te parler est grave. Et ça te sera très utile (je sais, je dis ça à chaque fois, mais cette fois, c'est vrai ! Et cette fois, tu pourras même me remercier). Je n'ai même pas le courage de faire une blague sur mon 06, tellement je suis dans une humeur sérieuse.  

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • On parle ici de la connasse du monde du travail, il y en a toujours au moins une, à fortiori si tu bosses dans un domaine créatif ou "intellectuel" où les égos sont souvent plus gros que le cul de Nina Minaj au top de sa forme (c'est dire).

    On me dit dans l'oreillette qu'en fait, des connasses, y'en a partout. C'est vrai.

    J’arrête tout de suite la féministe en toi : "pourquoi connaSSE, y'a aussi des connards !", ouais, mais la connasserie est quand-même une vicissitude bien féminine (allez-y, jetez moi des pierres).

    La connasse de travail est très facile à repérer, en général, tu perçois dans les premières minutes qu'elle y a un gros potentiel d'emmerdement/embrouilles/envie de la gifler dès que tu la croises. Alors du coup il sert à quoi ce test hein ? Et bien à déterminer quel est le degré de connasserie dont elle est atteinte et à mettre en place une stratégie de destruction approprié à sa nature connassifique.

    Nous allons pouvoir commencer, tu l'as déjà identifiée, tu la visualise, je te propose de compter le nombre de points à chaque fois qu'une phrase matche avec ta connasse d'entreprise et, en fonction du score obtenu, de te référer aux solutions d'extermination gracieusement offertes en fin d'article.

     

    Test - Quelle connasse as-tu en face de toi et comment l'affronter.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    20 commentaires
  • Avant, j'étais célibataire et chômeuse professionnelle. Ma vie, ça ressemblait à ça : me réveiller vers 16h, glander, foutre les glandes aux gens, dater des glands sur adopte.

    Maintenant, j'ai un mec et du boulot, ce qui remet sacrément en cause mon planning naturel. Hey mais... c'est à ça que ça ressemble la maturité ? Peter ? Peter ? Peteeeeeeeeeeeer Paaaaaaan ??? T'es où, reviens, me laisse pas toute seule dans le monde des méchants adultes !!!! Enfin, il paraît même qu'il y en a qui vont jusqu'à se marier, faire des gosses, acheter une maison, un camping car et un labrador. J'ai encore un petite marge (je compte sur toi pour me mettre deux baffe si jamais je te parle de faire une des choses décrites plus haut (non, j'déconne, tu me touches, je te casse les dents, je te les plante sur le front et je t'expose comme une bête de foire)).

    Tout ça pour dire que si tu ne veux pas finir avec une camisole de force après avoir agrafé l’œil de ton collègue et l'avoir passé dans la photocopieuse ou encore après avoir tenté d'enfoncer des glands dans les oreilles (les oreilles, c'est pour rester correcte) de ton mec pendant une ballade en forêt, va falloir respecter quelques règles, car il est très difficile de changer tous les status de ta vie sans péter un câble.

     

    De célibataire/chômeuse à en couple/employée, comment éviter le burn out ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite...


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique